0 Accueil / À table / Un rosé pour le repas de Pâques, oui c’est possible

Quels vins pour le repas de Pâques

Une de nos abonnées My Tasty Travel m’a demandé si elle pouvait boire du rosé lors du repas de Pâques, notamment avec de l’agneau et le chocolat. Cette question est tout à fait d’actualité car ce weekend Pascal marque l’arrivée des beaux jours et en ces temps particuliers…l’espoir d’une vie normale après une année pandémique.
Avec les restrictions sociales toujours et encore imposées l’agneau dominical et la chasse aux œufs du lundi seront sans doute en petit comité. Mais cela n’empêche pas l’envie de s’évader et le rosé est le vin phare des beaux jours (à boire toujours avec modération!).
De son balcon ou de son jardin on a envie de regarder les jours qui se rallongent, les bourgeons qui éclosent, les abeilles qui butinent de fleur en fleur sans couvre-feu ni limite de 10 km. Notre réponse est oui! On peut accompagner tout le repas de Pâques avec le rosé, mais attention pas avec le même rosé que pour la chasse aux œufs du lundi. On va vous expliquer tout cela, suivez-nous!

Cherchez un rosé pamis nos wine reviews

Quel vin boire avec l’agneau Pascal?

L’agneau est une viande particulièrement parfumée. Elle nous offre plusieurs options de vins y compris rosé, en fonction des morceaux de l’agneau et de sa préparation.
Les côtes d’agneau grillées, bien dorées et rosées à cœur associées aux herbes de Provence, appelant automatiquement un rosé généreux et vineux comme le Tavel ou encore Les-Baux-de-Provence. On voyage déjà non? On voit la garrigue, les oliviers et les rangées de vignes à perte de vue aux pieds des Alpilles…
Si vous souhaitez un rosé plus charpenté comme le Lirac, le Bordeaux Clairet ou toujours le Tavel, cuisinez un sauté d’agneau au curry. Ces rosés souples et gouleyants demandent un l’équilibre entre l’acidité, l’alcool et les tanins pour que le mariage plat-vin soit parfait.
Pour augmenter en intensité, optez pour un rosé élevé en fût du Languedoc ou du Sud-Ouest comme le Fronton et son cépage local la négrette avec une tajine d’agneau riche en saveur. Cet accord marque la transition hiver-printemps, entre le côte cocooning du plat et la fraîcheur du rosé.

Et le Rosé avec le chocolat? 

Le choix est un peu plus restreint car la majorité des rosés contient trop d’acidité pour accompagner les chocolats. Il va falloir opter pour un rosé avec du sucre résiduel, demi-sec ou doux, à l’example du Cabernet d’Anjou. Ensuite, la teneur en cacao de votre chocolat sera en jeu pour un accord sans faute. Il faut donc choisir un chocolat au lait ou autour de 50% de cacao.
Pour le chocolat noir, on revient aux vins fortifiés et/ou aux vins rouges. Celles et ceux qui me connaissent savent mon faible pour le chocolat noir avec un rouge… Si vous souhaitez vraiment oser un chocolat noir avec un rosé sec, seul le Tavel s’impose grâce à ces arômes fruités et de bonbon anglais. Sa richesse appétissante et sa bouche ronde peuvent tenir tête au chocolat noir (+75%) à la condition que le cacao ne soit pas astringent et qu’il ait assez d’acidité comme le chocolat bean-to-bar de La Brigaderie de Paris « cuvée » Bahia ferme Camboa. Cet accord sera moins périlleux si le chocolat noir a une ganache bien parfumée aux fruits rouges, par exemple.

Pour en savoir plus sur l’accord vin-chocolat, inscrivez-vous à notre atelier spécial Pâques.