0 Accueil / À table / Accords / Accord Vin et Feijoada

Comment marier deux passions nationales?

Accord vin Feijoada

Voici une question souvent posée par les franco-brésiliens. Il faut donc un mariage de raison! D’un côté, le vin, ce libertin, avec son art de la dégustation à la française, se marie avec presque tout à la condition de respecter quelques règles de l’accord mets-vins. Puis, de l’autre côté, il y a la feijoada, ce plat aux couleurs du Brésil à base de porc et de haricot noir servi avec une multitude d’accompagnements.
En tout cas, c’est bien en hiver le temps idéal pour un tel mariage (même si on mange la feijoada en toute saison au Brésil). En effet, ce plat complet et roboratif est parfait pour se réchauffer. En plus il apporte de la couleur les jours de grisaille avec tous ses accompagnements … orange, choux vert portugais, riz, vinaigrette brésilienne, farofa (farine de manioc) …Et tout cela demande des vins puissants mais à la structure tannique ronde et souple.

Viande tendre, vin souple

La feijoada mijote longuement en cocotte. Cela attendrit tous les morceaux du porc (pieds, poitrine, jarret…), rendant la viande plus digeste et savoureuse. C’est pour cela qu’il faut un vin rond qui accompagne cette mâche tendre avec une viande fondante.
Ainsi, un Cahors, âgé de minimum 3 à 5 ans, peut être un bon prétendent pour la feijoada. Elégant, il concilie la concentration et équilibre entre gras et longueur. En plus, avec le temps il oublie la sévérité de la jeunesse et donne place à des tanins ronds et harmonieux, avec des arômes de sous-bois et d’épices.

Texture riche, vin charnu

Puis, la riche texture de l’haricot noir demande un vin charnu. Le Madiran s’y prête bien car ce rouge expressif au-delà de son coté charnu, a une belle trame tannique.

Mariage de cœur

Quant au caractère multiculturel des accompagnements de la feijoada, ceci requiert cependant que l’on évite les mariages de cœur c’est à dire les vins totalement sur le fruit et trop légers.
Pour ceux et celles qui préfèrent un mariage régional, l’argentin Malbec de Mendoza ou le chilien Cabernet sauvignon de Colchagua sont deux rouges frais et charnus, deux belles options de mariage.

A retenir

Pour la feijoada il faut donc privilégier un vin rouge richedense en aromatique et aux tanins veloutés.
Pour en avoir plus sur l’accord mets-vins, inscrivez-vous aux atelier-dégustation My Tasty Travel.