Accueil / Manger / Eataly
Eataly_Paris, on a testé pour vous

Nous avons testé pour vous cette grande surface de 4 000 m² qui propose plus de 1.000 vins italiens, 2500m2 d’épicerie fine et 7 points de restauration dans trois étages de pure consommation.

Le concept-store italien, mi-épicerie, mi-restaurant, mi-cave se trouve au cœur du Marais, derrière le BHV, à quelques pas de Beaubourg et vient d’être inauguré (12 avril 2019). La clientèle sent que toute est encore très frais, trop même… fille d’attente pour y rentrer et beaucoup de mises au point à faire du côté de l’organisation. Par exemple, au niveau de la restauration: service est trop lent, absence de produit sur la carte (des 6 vins rouges proposés, il n’en avait que la moitié disponible).

Slow food

La chaîne italienne est née dans le Piémont, où le mouvement Slow Food a commencé dans le années 80 en apportant un nouveau regard sur l’alimentation, l’agriculture et la gastronomie. Eataly se vend donc dans cette univers du bien manger au juste prix en créant un lieux où l’on peut acheter, manger et étudier la nourriture.

De storytelling à l’assiette

En bien, la pizza Parma facturée 16 euros (pulpe de tomate 100% italienne » Antonella, mozzarella for di latte « Nanina » – fabriquée à Paris – , prosciutto di Parma DOP  » Zuarima » 24 mois, cuisson au four à bois) pour plus de 40 minutes d’attente dans une salle bruyante n’a pas eu beaucoup d’impact pour nous. Puis les pâtes… c’est un peu pareil spaghetti à la mozzarella de bufula parisienne à 12 euros pour manger seule (en attendant la pizza de Stéphane) et froid, pas trop d’intérêt, non plus…

La cave

Côté vin, le caveau au sous-sol du magasin, avec 1200 références de vins italiens a été comme Disney pour nous. Les flacons sont présentés, avec des cartes de localisation des vignobles de la botte (très bien pour réviser les cours WSET!). Dans ce sous-sol se cache certainement la plus grande cave à vins italiens de Paris. On y trouve ainsi du Gaja Barbaresco sori tildin 2015 à 490 euros comme à un Prosecco à 9 euros. Un large choix !

À la conquête du monde

La sage Eataly a débuté à Turin en 2007. Oscar Farinetti s’est lancé dans le commerce de bouche après avoir vendu l’entreprise d’électroménager familiale. Depuis l’homme d’affaire a l’ambition de conquérir le monde et ne cesse d’exporter son temple de la gastronomie italienne partout: aux États-Unis, au Japon, au Brésil, à Dubaï…Ce sont presque 40 enseignes au total, dans 13 pays, 8500 salariés, un chiffre d’affaires d’environ 500 millions d’euros. Et maintenant, ce sont les français qui succombent à la dolce vita italiana grâce aux Galeries Lafayette qui ont signé une franchise exclusive avec la marque en France.

Infos pratiques

Consommez avec modération