Accueil / News / Climat / Alerte rouge : l’industrie du vin et le changement climatique

Article réservé à nos abonné.e.s

Temps de lecture: 4-5 minutes

l’industrie du vin et le changement climatique

Vignoble de Sonoma en Californie (USA) menacé par le feu. Getty Images | Canvas

Le rapport climat du GIEC, groupe d’experts intergouvernemental du climat de l’ONU, annonce ce lundi (9 août 2021), sans beaucoup de surprise, un scénario inquiétant voir apocalyptique concernant le réchauffement climatique. Une évidence, le monde du vin n’est pas épargné des effets dévastateurs du changement climatique.

Depuis ces dernières années, on continue de voir impuissant des vignes détruites par des incendies qui touchent les plus beaux vignobles du monde des États-Unis à l’Australie, en passant par la Grèce et l’Italie qui brulent au moment même que cet article est rédigé. Les inondations en France et en Allemagne et la sécheresse en Afrique du Sud mais aussi au Sud de la France menacent également ces vignobles.

Pour continuer à lire cet article connectez-vous ou abonnez-vous à My Tasty Travel

⤵️

L’article est réservé à nos abonné.e.s

Je me connecte
Je m’abonne

France: récolte historiquement faible

À Pomerol, vigne touchée par la sécheresse et les maladies en 2020. Copyright: My Tasty Travel

L’industrie du vin, victime et coupable du réchauffement climatique

Des granulés de bois Pellets Premium de TotalEnergies trouvés dans les vignes à Pomerol lors de gels d’avril 2021. Copyright: My Tasty Travel

Retour au passé pour préserver le futur