Accueil / Les bulles / Champagne / Saint-Valentin: accord mets-champagnes

Il n’y a pas de doute que le champagne sera dans le menu de la Saint-Valentin mais est-ce que l’on boit ce nectar champenois comme il faut? Qui un jour ne s’est pas laissé tenter par la fausse idée de l’accord parfait champagne – chocolat? En bien, le chocolat est le pire ennemi du champagne de nos jours! Les deux ne font pas de tout un couple heureux.

Servir le champagne au dessert est une idée ancienne, datée du XIXe siècle, démodée, qui vient du fait que la boisson d’antan était beaucoup plus sucrée que celle d’aujourd’hui. Elle a évolué pour s’adapter aux goûts actuels: beaucoup moins dosé (voir pas dosé de tout). Par conséquent, dans le palais le sucré avec l’acidité peut se révéler d’un véritable inconfort physique car la sensation acide est amplifiée par les doux desserts.

En effet, cette boisson, dans un autre temps connue pour la boisson des fous, possède toute les qualités pour accompagner tout un repas. C’est pour cela que My TastyTravel vous a préparé une sélection d’accord parfait dans la gamme des grandes maisons et des producteurs, selon la diversité des assemblages, les différences de dosage et l’effervescence de vin à part entière.

Voilà notre menu de Sait-Valentin bien accordé au champagne!

L’apéritif

Comme les préliminaires, l’apéritif est le moment d’éveiller les sens et de préparer le palais pour la suite. On privilégie donc la fraîcheur d’un champagne extra brut ou le non dosé. Les blanc de blancs sont parfait pour attiser les papilles grâce à sa finesse, vivacité et légèreté. Néanmoins pour la fraîcheur des bulles, privilégiez un apéro ni trop salé ni trop épicé (en plus c’est bien pour la santé!). Du jambon cru, du parmesan, du tarama ou des oeufs de poisson y compris caviar prendront une autre dimension ! notre sélection ci-dessous.

Notre conseil: Le Blanc de blancs Briaux Lenique extra-brut

L’entrée

Grâce aux arômes intenses le champagne s’associe facilement aux crustacés et aux poissons en terrine, fumé ou cru en forme de tartare ou de sashimi. Il faut donc rester sur un Blanc de Blancs ou passer à un assemblage prédominant Chardonnay, avec une belle minéralité (extra brut ou non dosé).

Notre conseil: Champagne Collet – Collection Privée Vintage 2006

Le plat

La champagne s’accorde aux plats de la mer ou de la terre, selon votre goût!

Poisson:

Si vous préférez le poisson, prévoyez une sauce à la crème.

Notre conseil: Champagne Frédéric Torchet – Brut Nature car à la bouche, on retrouve les agrumes, le boisé fondu et la vanille. Son côté gras est très harmonieux avec une un poisson à la crème.

Viande:

Si vous êtes plutôt viande, choisissez une volaille (croustillante ou à la crème) ou bien un agneau tendre. Un blanc de noirs, pinot noir, plus vineux et puissant.

Epicé:

Pour les amateurs de la cuisine orientale ou africaine, le Champagne rosé est réputé pour ses affinités avec les épices (des curry asiatiques, des tajines nord-africains et les épices douces aux arômes confits) grâce à son côté moelleux, onctueux et charnu.

Notre conseil: Laurent-Perrier Cuvée Rosé

Le fromage

Un plateau de fromage accompagné d’un Blanc de Noirs 100% Pinot Meunier est un bon mariage. A la condition que les fromages ne soient pas trop nerveux, c’est-à-dire pas trop expressif au nez! Privilégiez donc les fromages aux pâtes cuites comme beaufort, comté, brebis des Pyrénées, brie à la truffe et camembert.

Notre conseil: Champagne H.Blin Blanc de Noirs

Le dessert 

Evitez de servir un brut ou extra-brut au dessert et surtout avec le chocolat! Toutefois si vous souhaitez suivre la fausse mode de champagne au dessert, privilégiez les tarte aux agrumes, aux fruits rouge ou une mousse au fruit de la passion pas trop sucrée car le sucre est un ennemi du champagne!

Les pâtisseries à la crème au beurre ou aux amandes se marient avec les cuvées plus dosées (demi-sec) ou un brut vieilli en fût de chêne. Les blanc de noirs se marient aussi au desserts aux épices.

Si vous souhaitez vous faire plaisir et épater votre amoureux (se), choisissez un vieux millésime car son acidité est moins tranchante et le nez a évolué sur des arômes de fruits secs.

Le principe est très très simple : le champagne doit être aussi sucré que le plat. Le but est de chercher l’acidité dans un dessert à marier à ce champagne. Jouez avec la complexité de millésimes!

Notre conseil: Ruinart Brut Rosé 2006

A retenir 

– Le bulles trop marquées risquent d’influer négativement sur la texture du mets.

– L’équilibre entre sucre et acidité est primordial car la sensation acide est amplifiée par le sucre des desserts.

– Le champagne doit être aussi sucré

Académie du vin de Paris, WSET
Shooting photo vin et spiritueux
Consommez avec modération